de
|
en
|
fr
|
nl
Réservation     


Expositions

EDITION 2015
EDITION 2006
EDITION 2005
EDITION 2004
EDITION 2003

Du 7 septembre

au 16 décembre 2013


Vernissage  samedi  7 septembre à 18h30

Musée archéologique Théo Desplans

Vaison la Romaine

 

Harald Fernagu -  Créations pour le musée archéologique de Vaison la romaine

"Le second Secret de Pénélope "

Dans l’histoire de la mythologie, les variations des récits ont été nombreuses, Harald Fernagu livre là une variation contemporaine, qui est sienne, et qui lui permet d’unir poétiquement l’histoire de Vaison-la-romaine, de son musée à celle de Pénélope et d’Ulysse.
Le second Secret de Pénélope (Variation 2012)
Le premier secret étant celui de la tapisserie que Pénélope fait et défait dans l’attente d’Ulysse afin d’échapper à un mariage forcé avec l’un de ses prétendants.
La guerre de Troie sera l’ultime période où après déjà dix années d’absence Pénélope aura des nouvelles d’Ulysse. Celui-ci après le siège victorieux de Troie fit envoyer de précieux cadeaux à Pénélope, preuve d’un amour toujours présent. Le convoi chargé de les livrer à sa promise fut intercepté par les prétendants de Pénélope qui profitant de l’absence d’Ulysse occupaient ses domaines, et voulaient la marier de force à l’un d’entre eux. Pour montrer à Pénélope que son attente était illusoire et qu’ils dominaient la situation, ils lui montrèrent ironiquement les précieux présents avant de les faire tous disparaître, prédisant une même fatalité au destin d’Ulysse. Pénélope observa chacun des objets avec une passion amoureuse. Ils restèrent gravés dans ses pensées. Dès lors, lorsqu’elle n’était pas au métier de sa tapisserie, elle entreprit de reconstituer, en secret et de mémoire, chacun de ces précieux trésors. Chaque objet ainsi réalisé devenait l’artefact de leur amour. Craignant d’être surprise et que ses cruels prétendants ne lui confisquent ses ouvrages, elle entrepris d’en modifier quelque peu l’apparence, ne révélant en chacun d’eux que les détails qui l’avaient émerveillé. Elle pu ainsi conserver près d’elle ses « idoles » de leur amour et ce jusqu’au retour d’Ulysse.
 
Proposition d’exposition :
Création des objets secrets de Pénélope avec comme base visuelle les objets trouvés dans les fouilles de Vaison, mais qui sont aujourd’hui présentés dans d’autres villes, d’autres musée (Marseille, Lyon, Le Louvre, Londres…) et donc absents.
Leur lecture et leur compréhension s’appuieront sur les pièces existantes et exposées au musée, ce qui créera un va et vient permanent entre la fiction et la réalité.  
Cette installation fait revivre symboliquement un patrimoine absent de Vaison au cœur de Vaison, rappelant à chacun la richesse du patrimoine de la ville.
La fiction du second secret de Pénélope embrasse la réalité des objets de cœur que sont les vestiges de la cité.